Karneval

À 4h30 pile, mon cellulaire sonne, me tirant de mon sommeil difficile. C’est mon lendemain de lendemain de veille à Leuven. Je commence à préparer mon lunch pour la longue journée. J’enfile mes vêtements chauds. À 5h40, je quitte le kot et me rends à l’autre bout de la ville. À 6h, je retrouve mes amies québécoises dans l’autobus voyageur affrété pour l’occasion. L’occasion : le Karneval in Köln, ou le Carnaval de Cologne.

Karneval
Karneval in Köln

À la recommandation des organisateurs de l’excursion au carnaval, nous nous sommes costumés. Pour l’occasion, j’ai loué un costume d’avocat. De toute beauté.

Après trois heures de bus, nous apercevons la cathédrale de Cologne et les organisateurs nous remettent une carte de la ville. Nous entrons rapidement dans le centre historique de la ville et retrouvons la foule du carnaval. Les touristes sont nombreux, mais ils sont éclipsés par la quantité très importante de « locaux » venus célébrer le plus grand carnaval d’Allemagne. La grande majorité des gens sont déguisés et plusieurs costumes m’épatent par leur humour et leur singularité.

À peine avons-nous trouvé un endroit correct pour assister à la parade que celle-ci arrive et commence à défiler dans les rues. Des milliers de femmes, d’hommes, de chars allégoriques, de fanfares et d’enfants défilent devant nos yeux. Ils sont habillés de manière classique, humoristique ou fantaisiste et beaucoup d’entre eux lancent des bonbons et des fleurs dans la foule. En trame de fond, des chansons populaires allemandes que tout le monde connaît sauf les touristes, des petits kiosques à saucisses (« Eine wurst, bitte. »), à bière (« Eine bier, bitte. »), des familles, de jeunes fêtards et une des plus belles cathédrales du monde.

Bien que l’atmosphère soit à l’hystérie, le carnaval suit son cours sans aucun accroc. Bien que des milliers de personnes soient en état d’ébriété avancé, j’ai rarement éprouvé un tel sentiment d’ordre. Décidément, les Allemands font les choses avec beaucoup d’organisation sans que cela brime la créativité des artistes et des festivaliers.

Fatigués et gelés par la pluie, nous quittons Cologne en soirée les poches pleines de bonbons et de fleurs et la caméra numérique chargée de photos.

Publicités

2 commentaires »

  1. Fateh said

    bonjour jaimerai savoir comment assister au carnavale de cologne d’allemagne
    comment pourai je avoir une invitation des orgnisateurs ??

    merci d’avance

    amicalement le votre..Fateh

    • oliviergrattongagne said

      Bonjour Fateh,

      pour aller au carnaval de cologne, il suffit d’aller là-bas durant la semaine du carnaval. Les activités sont gratuites dans les rues. Je ne sais pas comment recevoir d’invitation des organisateurs.

      Bien à vous,

      Olivier

RSS feed for comments on this post · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :